Aserti donne une seconde vie aux composants électroniques industriels

En 1992, Jean-Louis Gaertner a eu l’idée de réparer les composants électroniques industriels. Grâce cette approche, le coût de la réparation est entre 30 et 50 % moins élevé par à une maintenance standard qui consiste à remplacer la globalité des pièces.

Aserti est implanté dans le Morbihan et a développé d’autres centres dont celui de Beauvais.

Plus d’informations sur Le Parisien

Posted in ASERTI GROUP, Participations.